Archive mensuellefévrier 2019

Interdiction de l’avion, couvre-feu thermique… le scénario noir pour vraiment limiter le réchauffement climatique

pvajda No Comments

Le rapport du GIEC affirmait qu’il était encore possible de limiter le réchauffement de la Terre par les gaz à effet de serre à 1,5°C en agissant dans les dix années à venir. Raréfaction de l’eau, crises alimentaires, propagation des maladies, disparition d’espèces : ces maux frapperont le monde de toute manière. Il ne s’agit là que de limiter la casse. Pour l’heure, nous nous dirigeons selon le GIEC vers une augmentation de 3°C de la température moyenne sur Terre.

 

Dans l’hypothèse d’une démographie qui ne fasse l’objet d’aucune régulation significative, et en excluant l’hypothèse d’un changement brutal dû à un événement historique ou scientifique, les auteurs estiment que les Français devraient réduire leur empreinte carbone au tiers de ce qu’elle est aujourd’hui pour suivre la trajectoire dessinée en octobre dernier par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

 

Bien conscients de la portée hautement hypothétique de leurs propositions, les auteurs du document les déclinent comme « un scénario idéal, mais peu réaliste ». « Il ne s’agit ni de proposer un programme réaliste économiquement, ni de proposer un programme souhaitable socialement, ni de proposer un programme jugé acceptable politiquement. Notre objectif est d’aider à comprendre l’ampleur des efforts à réaliser afin que chacun puisse juger de leur faisabilité ou de leur réalisme dans le contexte actuel », mettent-ils en garde en introduction.

 

Si l’on ne découvre pas qu’il y a loin de la coupe aux lèvres en matière de lutte contre le réchauffement climatique, l’ampleur des efforts qu’il faudrait consentir pour limiter rapidement la catastrophe nous échappe bien souvent. En décembre 2018, le bureau d’étude B&L a donc produit une étude détaillant les mesures à mettre en œuvre pour éviter que la température moyenne sur Terre n’augmente de plus d’1,5°C en 2030. Et autant dire que les changements préconisés sont radicaux… Parmi d’autres : « Interdiction immédiate de vendre des véhicules neufs pour un usage particulier », « mise en place d’un couvre-feu thermique entre 22h et 6 h », « interdiction de la construction de nouvelle maison individuelle » ou encore, « interdiction de tout vol hors Europe non justifié dès 2020, avec deux vols aller-retour autorisés par jeune de 18 à 30 ».

 

Aujourd’hui @Novethic a publié une infographie qui reprend les derniers résultats de l’étude de @bl_evolution présentant un ensemble de mesures permettant d’aligner la France sur une trajectoire 1,5°C. Quelques clefs de lecture ci-dessous. pic.twitter.com/2hdFh0dIAp— Guillaume Martin (@GlmMrt) February 6, 2019

 

 

Échine de porc en gelée, farcie aux herbes, cuisson basse température

pvajda No Comments

Ingrédient

Une échine de porc désossée,  1 bouteille de vin blanc, un gros  bouquet de persil, 6-8  feuilles de basilic, 6 – 8 feuilles de coriandre, 10 feuilles d’épinards cuites, à soupe une cuillère à soupe de feuille de thym , une cuillère à soupe de feuille de romarin, deux gousses d’ail, 4 cuillères à soupe de moutarde, 2 oignons, 2 échalotes, piment doux en poudre, et ou paprika, curry, sel, poivre, ficelle de boucher. Pour la gelée, 4 carottes, 250 grammes de champignon de paris, de la gelée en poudre ou maison.

Découper – ouvrir l’échine de manière a avoir un carré de 3- 4 cm d’épaisseur

Hacher le persil l’oignon, l’échalote, le thym, la coriandre, le basilic, les épinards, l’ail, le romarin, épicer, saler légèrement, poivrer, mélanger avec la moutarde, étaler sur la viande, rouler l’échine, ficeler, filmer serré, réserver au frigo une nuit.

Mettre au four dans une terrine, four froid, température 150 °, remplir la terrine de vin blanc. Après une demi heure récupérer le vin blanc dans une casserole, (laisser 2 cm de vin blanc au fond) , faire cuire les carottes  et les champignons préalablement coupé en brunoise dans le vin blanc à feux très doux (frémissant) 1 heure.

Laisser cuire l’échine farcie 2 h – 2 h 30 en la surveillant, réduire éventuellement la température.

Préparer la gelée dans le vin blanc, sortir la terrine du four, verser la gelée, réserver une nuit au frigo.

 

 

pvajda No Comments

Curated from

 

Gelée maison

pvajda No Comments

La seule publicité que vous pourrez trouver sur ce site, c’est le partenariat avec des producteurs de vin. J’ai bien entendu dégusté pour vous leurs nectars et associerai leurs produits à une de mes recettes. Vous pourrez bien entendu allé visiter ces producteurs et peut être commander des vins toujours d’exception.

 

Bien sûr, je vais continuer à vous proposer des producteurs de vins qui seront partenaires de cuisinemaison. Nous testerons pour vous et je ne manquerai pas de vous faire part de mes gros coups de cœur.

 

Ici, la cuisine à plusieurs mains apporte autant de plaisir à la réalisation qu’à la dégustation; facile, elle ne demandera pas de technique impossible ou d’utilisation d’un dictionnaire spécialisé : juste une cuisine familiale, souvent inspirée des saisons et aussi des produits locaux.

 

C’est un lieu de partage où la cuisine est un art de vivre et sur lequel vous trouverez une multitude de recettes de France et de Navarre, toutes testées et dégustées.

 

Résumé: Recette de gelée maison, une recette assez facile à réaliser, le seul problème c’est le temps il faut un peu de patience. La gelée maison une fois testée, il est difficile d’utiliser une gelée du commerce. Rien de plus facile ensuite de faire un pied veau en gelée ou des terrines, ou des aspics…Gelée maison à décorer, couper la avec des emporte pièces, couper le centre du cercle et remplacer le avec un cœur de poivron rouge.

 

 

Quels produits de la mer peut-on manger sans nuire à la survie d’espèces ? – Geo.fr

pvajda No Comments

Si vous aimez les coquilles Saint-Jacques, aucune raison de vous priver ! La production a a atteint un chiffre record en 2018 avec plus de 110.000 tonnes collectées entre les baies de Seine et de Saint-Brieuc. Concernant les poissons, les stocks de merlu de l’Atlantique et de cabillaud de mer de Norvège sont rassurants. Même chose pour l’anchois du Golfe de Gascogne dont le stock a atteint en 2018 son plus haut niveau depuis 1987 avec près de 130.000 tonnes. Dans le même secteur, les stocks de soles sont également bien exploités.

 

Si les sociétés de pêche sont évidemment en première ligne, les consommateurs ont également un rôle à jouer en étant vigilants sur la région d’origine des poissons qu’ils achètent.

 

L’IFREMER a également observé des disparités en fonction des régions. La Méditerranée faisant figure de mauvaise élève avec seulement 6% des stocks pêchés correctement et 72% impossible à évaluer. La situation est néanmoins en nette amélioration depuis 2000 avec une augmentation des ressources marine de 39% au niveau européen entre 2003 et 2016.

 

Après avoir effectué 25 campagnes d’observations en mer et récolté des informations auprès de 7000 professionnels de la pêche, le bilan de L’IFREMER est mitigé : 48% seulement des volumes pêchés dans les eaux de France métropolitaine sont issus de stocks gérés durablement, signifiant que la capture de ces poissons n’entrave pas la reproduction de leur espèce. 27% sont en revanche surpêchés et les données sont impossibles à établir pour 22% d’entre eux.

 

L’IFREMER (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) vient de rendre public son bilan 2018 des ressources halieutiques françaises. Ces données relatives à la pêche révèlent que moins de la moitié du stock de poissons pêchés en France sont correctement exploités. Ce rapport peut également aiguiller la population et l’amener à modifier ses habitudes de consommation.

 

 

Ces gestes que nous croyons écologiques et qui ne le sont finalement pas – Geo.fr

pvajda No Comments

« Dis Siri, est-ce que ma poubelle est pleine ? » Des objets connectés « écologiques » fleurissent sur le marché des petites technologies. Certaines marques proposent des poubelles qui s’occupent de votre liste de courses selon vos déchets, d’autres peuvent vous dire si tel objet est recyclable ou non avant de proposer de générer un engrais… grâce à un système électrique. « Ces appareils sont souvent inutiles, énergivores et emballés avec du plastique » conclut la présidente de Zero Waste France.

 

Un monde s’écroule peut-être pour vous, mais le sapin synthétique n’est pas écologique. Il est non biodégradable contrairement au sapin naturel. Les épines sont constituées de matière plastique et donc à base de pétrole. Et pour arriver jusqu’à votre salon, les sapins synthétiques traversent l’Europe ainsi que l’Asie, étant généralement produits en Chine. Alors que le sapin naturel est produit dans un rayon de 150 kilomètres et stocke du CO2 pendant quelques années avant d’être abattu. Pour qu’il soit vraiment écologique, le sapin synthétique doit être gardé au moins 20 ans selon une étude du cabinet de conseil canadien Ellipsos. Ce qui est rarement le cas.

 

Et non, réutiliser plusieurs fois sa bonne vieille bouteille d’eau en plastique n’est pas très bon pour l’environnement. Le plastique se désagrège dans l’eau et libère des solvants toxiques qui ne sont pas très bons pour la santé. Tout ça pour finalement terminer dans la poubelle jaune. La solution ? “Se procurer une bouteille en inox ou même en verre, ce qu’on trouve facilement dans le commerce” explique Flore Berlingen, directrice de l’association Zero Waste France.

 

Sapin de Noël synthétique, poubelle intelligente, produits cosmétiques « naturels »… À première vue, ces gestes sont écologiques et bons pour la planète sauf que c’est tout le contraire. Flore Berlingen, directrice de l’association Zero Waste France, vous donne quelques conseils pour ne plus se faire avoir.

 

Chaque personne a ses habitudes dites « écologiques » sauf que parfois elles ne le sont pas. Flore Berlingen, spécialiste du zéro déchet, donne ses conseils pour limiter les dégâts.