La cantine locavore du 11e – Gustave et Rosalie

La cantine locavore du 11e – Gustave et Rosalie

pvajda No Comment
Cuisine Environnement

Après 6 trajets en avion dans l’année, Gustave commence à sérieusement s’inquiéter de son empreinte carbone. Pour faire son mea culpa auprès de mère Nature, il a décidé de laisser les gondoles à Venise et a trouvé une table locale qui passe par des circuits courts : Le Relais. Un spot grand, lumineux et vert… mais surtout plein de belles assiettes confectionnées à partir de produits de saison franchement délicieux dont on connaît exactement la provenance, qui est parfois le bout de la rue. La charcuterie sort de l’atelier Doumbéa à 800 m, le café de la Brûlerie de Belleville, la bière est brassée dans la rue de Charonne par Fauve, le pain est pétri à Oberkampf par French Bastards et le fromage est affiné à la Laiterie de la Chapelle. Gustave se réconcilie peu à peu avec sa conscience, et jure sur les travers de porc cuits pendant 24h que, cette année, c’est fini, il ne prendra plus l’avion. De toute façon, Le Relais est à 10 minutes en métro… Rosalie

 

Il y a des trucs qui resteront à jamais mystérieux. Le triangle des bermudes, ce qu’il s’est passé dans la tête de Zizou en 2006, et les petits secrets en cuisine de G&R…

 

 

Laisser une réponse